28
dec
Seneste opdatering: 11/4-08 kl. 0440
Ingen kommentar - Tryk for at kommentere!

Salman  Rushdie mødte Hirsi Ali  forleden

A Conversation with Ex-Muslim Sir Salman Rushdie 1/6
 
 se  resten her

»An Ambassador Warns: The Suicide of Europe«

An analysis from Christian Lambert, a former French ambassador, writing at Les 4 Vérités, predicts a terrible fate for Europe. He titles his essay, “The Inexorable Suicide of Europe.”
The Brussels administration admits officially that each year some 550,000 immigrants from Africa, the Middle East and China, plus South America, enter the European Union. In reality the figure is twice that, in other words, more than a million.
We will briefly take it country by country.


Italy wins the prize right now. For this to become known, a young Italian girl had to be raped and murdered by a Gypsy. Then Rome was forced to reveal that Italy, a country even more poorly governed than France, which is saying a lot, now has 3.7 million immigrants (the official figure), that 700,000 new arrivals were recorded in 2006, and that 560,000 Gypsies have settled there. More than 100,000 of them arrived in the ten-month period after January 1, 2007.
More than 50% of the crime in Italy is due to these “Rumanians”. In addition, every year some 60,000 immigrants from Tunisia and Libya (where even Colonel Qadhafi admits that his country is invaded by Sub-Saharians waiting to get into Europe and certain to succeed in their goal) arrive in Italy via the island of Lampedusa. In general, it is easy to enter Europe through Italy where the administration is “lax”…
In Greece, it’s worse and Cyprus is one of the great doors of entry into Europe.
In France, nothing has changed. It can be assumed that 350,000 new arrivals enter our country each year, 70% of them from Africa. The number of visas granted has not lessened. It is still more than 2 million – 2,038,000 in 2006 – which proves that the fight against massive immigration is, like all the rest, purely verbal.
While I’m on the topic, I should note in passing that the town of Aulnay-sous-Bois, in Seine-Saint-Denis, has just experienced 4 days and nights of street fighting between gangs of “Afro-Maghrebins” and the police, according to the press itself. At Villiers-le-Bel, Val d’Oise, it is even more serious. The police, attacked with rifles, proved to be impotent. In order to quell these riots military units specializing in street fighting are now necessary, especially since stockpiles of war weapons from the Balkans are being stashed in the suburbs.
In Germany there are 4 million Turks, and new arrivals every day. One German told me that Islamist Turks feel more at ease practicing their religious activities in Germany than in Muslim Turkey.
In Great Britain, 50 powerful Muslim associations control millions of faithful followers, mostly Pakistanis. In the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, beneath the smile of her gracious very Christian Majesty, there are now koranic schools where children can learn to become kamikazes and blow up automobiles.
In the Netherlands where there are many North African, Caribbean and Indonesian Muslims serious trouble is on the increase. The press writes that the situation is becoming “à la française”, in other words: pillaged shops, torched cars, violent confrontations with the police.
Scandinavia is not to be left out where, in order to be in tune with the times, Norway discovered and recruited, as a government minister, a black woman from Martinique.
I might add that there is no common European policy on immigration. Spain and Italy amnestied millions of illegals – a tremendous message for others – without even informing their neighbors.
On the other hand, in the countries of Eastern Europe, there are no immigrants. Why? Because these countries were subjected to communism and are therefore underdeveloped, with no welfare state or free hand-outs, housing, health care or schools.
Some say that one must not exaggerate. The great invasions from the 4th to 7th centuries eventually worked themselves out, didn’t they? Great ignorance. We have to realize that these invasions had only a limited effect on the population of nascent France. As a matter of fact, in general, gangs of invaders and vandals, totaling only a few thousand individuals did not settle down in France, except for the Franks to the East. Furthermore, these barbarians quite rapidly converted to Christianity, more precisely to arianism.
It is true that at the time the merovingian monarchy did not distribute to these barbarians welfare of all kinds, declaring: “You are a great opportunity for France. Come, all of you, and join us with your large and beautiful families.” No. Back then, people still had common sense.
And now, what will happen? In the short term, immigration will continue to flood in. Problems which have never been this serious will continue to spread and worsen. In the very long term, Europe, which created the most beautiful civilization that humanity has ever produced, will disappear.

The suicide of Europe is not unavoidable – there are many solutions. The fact is that there are no leaders willing to do what must be done is the problem. Another strange fact is that so many people seem to “sense” that this is inevitable, as if they have an insight, or an intuition, that Europe’s time has come. These are the people besotted by what they see on television and dumbed down by an inferior education. They turn a commentary such as this article into a self-fulfilling prophecy.

Brussels Journal

L’inexorable suicide de l’Europe

Lambert Christian – mercredi 12 décembre 2007

L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins. En réalité, il s’agit du double, c’est-à-dire plus d’un million.

Nous allons voir brièvement ce qu’il en est pays par pays.

L’Italie tient la palme ces temps-ci. Il a fallu pour qu’on le sache, qu’un Tzigane agresse, viole et tue une jeune Italienne. Rome, alors, s’est vue contrainte de révéler que l’Italie, un pays encore plus mal gouverné que la France, ce qui n’est pas peu dire, compte désormais 3,7 millions d’immigrés, chiffre officiel, que 700 000 nouveaux arrivants ont été enregistrés en 2006 et que 560 000 Tziganes s’y sont fixés.
Plus de 100 000 d’entre eux sont arrivés depuis le 1er janvier 2007, donc en dix mois.
Plus de 50 % de la délinquance en Italie est le fait de ces « Roumains ». Il entre, par ailleurs, en Italie, chaque année, via l’île de Lampedusa quelque 60 000 immigrés en provenance de Tunisie et de Libye où le colonel Kadhafi reconnaît lui-même que son pays est envahi de « Subsahariens » qui attendent de gagner l’Europe et qui vont finir par y arriver. De façon générale, il est facile, apprend-on, de pénétrer en Europe par l’Italie où l’administration est « laxiste »…

En Grèce, c’est pire et Chypre est l’une des grandes portes de pénétration en Europe.

En France, rien n’a changé. On peut considérer qu’il entre toujours dans notre pays, 350 000 nouveaux immigrés par an, 70 % en provenant d’Afrique. Le nombre des visas accordés n’a pas diminué. Il est toujours de plus de 2 millions – 2 038 000 en 2006 – ce qui prouve que la lutte contre l’immigration déferlante est, comme le reste, purement verbale.

À ce propos, je note en passant que la commune d’Aulnay-sous-Bois, dans la Seine-Saint-Denis, vient de connaître quatre jours et nuits de combats de rue entre bandes d’« Afro-Maghrébins » et les forces de l’ordre, selon la presse elle-même. À Villiers-le-Bel, Val d’Oise, c’est plus grave encore. La police, attaquée au fusil, s’est révélée impuissante. Ces émeutes, pour être maîtrisées, relèvent désormais d’unités militaires spécialisées dans le combat de rue, d’autant que se constituent dans les banlieues des stocks d’armes de guerre en provenance des Balkans.

En Allemagne, se trouvent 4 millions de Turcs. Il en arrive chaque jour de nouveaux. Un Allemand m’a confié que les Turcs islamistes se sentaient beaucoup plus à l’aise pour pratiquer et exercer leurs activités en Allemagne qu’en Turquie musulmane !

En Grande-Bretagne, 50 puissantes associations musulmanes contrôlent des millions de fidèles en majorité pakistanais. On trouve désormais au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, sous le sourire de sa gracieuse Majesté très chrétienne, des écoles coraniques où les enfants peuvent être recrutés pour en faire des kamikazes à la voiture piégée.

En Espagne, le sud est envahi par plusieurs millions de musulmans d’origine maghrébine. La reconquête annoncée de l’Andalousie par Al-Qaïda est en bonne voie. De plus, par les Canaries, arrivent chaque année, quelque 50 000 Sénégalais et Maliens, qui sont réconfortés, soignés, nourris et transportés sur le continent où ils reçoivent papiers et pécule, ce qui permet à beaucoup d’entre eux de se retrouver en France, direction Montreuil.

Aux Pays-Bas où vivent de nombreux Maghrébins, Antillais et Indonésiens musulmans, les troubles graves se multiplient. La presse écrit que la situation devient « à la française », c’est-à-dire : magasins pillés, voitures incendiées, affrontements très violents avec les forces de l’ordre.

La Scandinavie n’est pas en reste où l’on observe que, pour être au goût du jour, la Norvège a découvert et recruté, comme ministre de son gouvernement, une femme noire, francophone, originaire de la Martinique.

J’ajoute qu’il n’y a aucune politique commune européenne d’immigration. L’Espagne et l’Italie ont régularisé des millions de clandestins – formidable appel pour les autres – sans même informer leurs voisins.

En revanche, dans les pays de l’Est, pas d’immigrés. Pourquoi ? Parce que les pays de l’Est qui ont subi le communisme et qui donc sont sous-développés, ne distribuent pas allocations, logement, soins et instructions gratuits.

Certains disent qu’il ne faut pas dramatiser. Les grandes invasions du IV au VIIe siècles, ne s’en est-on pas finalement arrangé ? Grande ignorance. Il faut savoir en effet que ces invasions n’ont eu qu’un effet limité sur le peuplement de la France naissante. Généralement, en effet, les bandes d’envahisseurs, des pillards, ne comptaient que quelques milliers d’individus qui ne se sont pas fixés en France, sauf les Francs à l’est. De plus, assez rapidement, ces barbares se sont convertis au christianisme, plus exactement l’arianisme.

Il est vrai qu’à l’époque, la monarchie mérovingienne ne distribuait pas à ces barbares des allocations de toutes natures en leur déclarant : « Vous êtes une chance pour la France. Venez nombreux nous rejoindre avec vos grandes et belles familles ». À l’époque, on avait encore du bon sens.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Sur le court et le moyen terme, l’immigration va continuer à déferler. Les troubles qui n’ont jamais été aussi élevés vont continuer à s’étendre et à s’aggraver, et sur le très long terme, l’Europe qui a créé la plus belle civilisation qu’ait engendrée l’humanité, va disparaître.

Christian Lambert
Ancien ambassadeur de FranceL’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins.

Annoncer fra Danske Partner-Ads:


Donér engangsbeløb?Kan du forpligte dig til fast betaling?